La mémoire des arbres

Création du 12  au 22 septembre 2019 • Théâtre National Wallonie-Bruxelles

LOD & Cie Artara / Fabrice Murgia & Dominique Pauwels

L’équipe artistique a foulé les terres hostiles de Russie afin de percer le secret d’une ville passée sous silence après une catastrophe environnementale d’envergure. Un spectacle qui livre l’inavouable en musique et poésie.

Une ville entière sous silence. Il ne s’agit pas d’une ville fantôme, des milliers de personne y vivent. Classée ville secrète lors de sa construction pendant la guerre froide, Oziorsk n’apparaissait sur aucune carte de Russie. En 1957 survient un accident nucléaire d’une rare intensité. Les autorités cachent cet événement jusque dans les années 90 et imposent une chape de plomb à la population qui subit une catastrophe environnementale et humaine inouïe et en préserve le secret, contrainte et forcée. Reste la mémoire des arbres, celle des consciences qui se dressent et dénoncent…

À l’origine du cycle Ghost Road, dont La mémoire des arbres est le 3ème volet, il y a la nécessité pour l’auteur et metteur en scène Fabrice Murgia de porter un regard sur des lieux (presque) désertés. Pour ce voyage en terres hostiles, il s’entoure du compositeur Dominique Pauwels et du comédien Josse de Pauw. Ils partent, ensemble, enquêter et récolter la parole des habitants sur leur enfance au sein de cette ville interdite. Dans une fiction transposée, croisant témoignages documentaires et poésie musicale, un récit se tisse pour dire l’inavouable… et continuer, au milieu des cendres radioactives, à rêver et penser un autre monde.

Conception, écriture et mise en scène : Fabrice Murgia | Avec : Josse De Pauw, des enfants | Composition, installations et musique live : Dominique Pauwels | Traduction et assistanat en voyage : Tatiana Mukhamediarova | Assistanat traduction et mise en scène : Olya Tsoraeva | Assistanats dramaturgie : Nadezda Kutepova, Cécile Michel | Scénographie et lumière : Giacinto Caponio, Fabrice Murgia | Création vidéo : Giacinto Caponio | Décoratrice : Anne Marcq | Accessoires : Noémie Vanheste | Recherches : Virginie Demilier | Programmeur interface : Quentin Meurisse | Choeur (enregistrement) : Choeurs d’Enfants et de Jeunes de la Monnaie Bruxelles, sous la direction de Aldo Platteau | Exécution musicale (enregistrement) : SPECTRA | Régie son : Brecht Beuselinck, Victor Hidalgo | Régie lumière : Virgile Morel, Jannes Dierynck | Régie plateau : Wim Piqueur | Régie vidéo : Mohammed Sassi | Montage vidéo : Dimitri Petrovic | Décor et costumes : Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

Merci à : Gilani Dambaev, Garifulla Habibulin, Gulshara Ismagilova, Gosman Kabirov, Fatima Kobzhasarova, Lubov Lebzina, Natalia Manzurova, Sergueï Kuprienko, Esther Denis, Moussa Benchaoui, Wout Clarysse, LOGOS, Dada Studios.

Production : Cie Artara & LOD muziektheater Coproduction : Théâtre National Wallonie-Bruxelles, KVS – Koninklijke Vlaamse Schouwburg, Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, Théâtre L’Aire Libre de St Jacques de la Lande | Avec le soutien de : Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge | Tax shelter partner : Flanders Tax Shelter

Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles

 

En tournée en 19-20 

2019

Théâtre National Wallonie-Bruxelles (BE) : Du 12 au 22 septembre 2019

Théâtre Jean Vilar – Vitry-sur-Seine (FR) : Le 20 novembre 2019

2020

Théâtre Joliette, Scène conventionnée – Marseille (FR) : Les 16 et 17 janvier 2020

NTGent – Gand (BE) : Les 22 et 23 janvier 2020 

Festival Mythos – Rennes (FR) : Les 30 et 31 mars 2020