Share This

Les enfants de Jéhovah

Créé au Théâtre Vidy-Lausanne le 24 avril 2012.

 

Fabrice Murgia s’attaque au sujet de la dérive sectaire. Inspiré par une lointaine histoire familiale, le jeune metteur en scène tente de comprendre dans « Les enfants de Jéhovah » la mécanique et les effets de l’endoctrinement chez les Témoins. Pas une « secte » à proprement parler mais une communauté qui fait peser un lourd carcan de fin du monde sur ses membres.

Cette création s’articule autour du témoignage d’une femme, s’adressant par vidéo à son frère pour le convaincre de rejoindre les Témoins – qu’il a quittés – et sauver son âme. Parallèlement s’installe, dans un autre espace scénique, une narration plus mentale, psychologique, fantasmagorique, où le fantôme d’une mère disparue continue à souffler son influence à l’oreille de cette femme. Comme d’habitude, Fabrice Murgia ne cherche pas à disséquer et tout expliquer : il se sert de son sujet pour poursuivre son questionnement sur la jeunesse d’aujourd’hui. « Les Témoins sont une sorte de couverture pour parler de ces moments de fragilité où un être est tout à coup en prise avec de nouveaux terrains de folie et cherche à se rassurer » explique-t-il. « Les Témoins de Jehovah pensent que notre génération connaîtra l’apocalypse et qu’ils en seront sauvés. C’est intéressant à mettre en relief pour voir comment un être fragilisé peut percevoir tous les événements du monde comme une punition. »

Fidèle à son univers particulier, avec une création vidéo omniprésente, une construction de lumières et une musique qui transportent, une réel dialogue entre le jeu de ses trois comédiennes et la précision d’une mécanique technique impressionnante, Fabrice Murgia livre ce spectacle, comme une seconde partie au « chagrin des Ogres », en réfléchissant à la façon dont l’enfance et ce que nous y vivons façonne notre personnalité et notre estime de soi.

 

Texte et mise en scène. Fabrice Murgia / Cie Artara | Conseiller artistique. David Murgia | Assistante. Catherine Hance | Stagiaire à la mise en scène. Pénélope Biessy | Musique. Maxime Glaude | Création vidéo. Arié Van Egmond | Scénographie et création lumière. Simon Siegmann | Création costumes. Marie-Hélène Balau | Régie générale. Matthieu Kaempfer | Régie son. Sébastien Courtoy | Régie vidéo. Ledicia Garcia | Régie lumière. Emily Brassier | Interprétation. Cécile Maidon, Ariane Rousseau, Magali Pinglaut | Construction décor. Ateliers du Théâtre Vidy-Lausanne.

Production. Cie Artara et Cie des Petites Heures | Co-production. Le Théâtre National-Bruxelles, Le Théâtre Royal de Namur, Montpellier – Le Printemps des Comédiens, Le Parvis Scène Nationale Tarbes-Pyrénées, Le Théâtre des Sablons – Neuilly-sur-Seine, La Maison de la Culture de Tournai, Le Carré Sainte-Maxime. Avec l’aide des Brigittines | Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale.

Le texte est publié aux Editions Hayez & Lansman

Radio NOVA est sponsor de « Les enfants de Jéhovah »