Daral Shaga (Opéra cirque)

Création le 25 septembre 2014 • Opéra-Théâtre de Limoges

>

Parce que nos villes regorgent de regards exilés à apaiser,
Parce que le cirque, art de l’obstination à l’extrême, gagne à poursuivre ses incursions sur de nouveaux territoires,
Parce que réunir auteur, compositeur, metteur en scène, acrobates, chanteurs, musiciens, nous donne l’audace d’avancer,
Nous choisissons de forger l’utopie de Daral Shaga à plusieurs voix.

Opéra, arts du cirque et théâtre-cinéma sont nos langages pour refléter la violence des maladies de l’exil, du passage de frontière et de la perte d’identité, avec, à coeur, la volonté de donner une véritable place à l’acte circassien.

Cinq acrobates, trois chanteurs et trois musiciens forment ainsi le choeur-rumeur des immigrés, de ceux qui n’ont pas de place dans le monde moderne, ceux à qui on ne prête jamais la voix.

Feria Musica, Laurent Gaudé, Kris Defoort, Fabrice Murgia et l’ensemble Silber See s’inspirent des lambeaux de vie laissés à Melilla, Tijuana, Lampedusa, pour dessiner la figure d’un dieu des immigrés et entrevoir la possibilité de passer d’une rive à l’autre sans rien laisser derrière soi.


Le livret

Nadra et son père quittent leur terre, pour échapper aux jours lents.
Regarde-le longtemps,
Ce que tu ne peux pas prendre avec toi.
Emmène-le en pensée,
Ce qui ne rentre pas dans tes poches.

L’émigré rentre. Nulle part est chez lui.
Le choeur questionne, et se projette, prêt à affronter la grille.
Où vas-tu, alors ?
Là où j’ai perdu un peu de moi.
(…)
Tous nos voyages,
Tous nos efforts
Nous mèneront à ce point :
La grille.
Qui ne laisse passer personne sans le saigner.

Daral Shaga naîtra de regards et d’un passage impossible.
Daral Shaga.
Le vieil homme qui ne meurt pas.


Musique. Kris Defoort | Livret. Laurent Gaudé | Direction artistique. Philippe de Coen | Mise en scène. Fabrice Murgia | Assistanat mise en scène. Hubert Amiel | Conception scénographie. Philippe de Coen, Bruno Renson | Création vidéo. Giacinto Caponio | Création lumière. Emily Brassier | Construction scénographie. Bruno Renson, Joachim Pochet | Copiste. Roel Das | Musiciens. Fabian Fiorini (piano), Lode Vercampt (violoncelle), Jean-Philippe Poncin (clarinettes) | Solistes et choeur Silbersee. Michaela Riener – mezzosoprano (Esther Kuiper), Maciej Straburzynski – basse & contre-ténor (Job Hubatka), Tiemo Wang – baryton (Arnout Lems) | Acrobates. Anke Bucher (Anna Buhr), Renata do Val (Sonia Massou), Laura Smith (Marine Fourteau), Simon-James Reynolds, André Rosenfeld Sznelwar (Julien Pierrot), Mark Pieklo (Marcel Vidal Castells) | Coordination technique et régie plateau. Joachim Pochet | Régie générale et régie lumière. Thomas Dobruzskès / Yann Hoogstoel | Régie vidéo. Fanny Perreau | Régie son. Marc Combas | Formation mouvement et cirque. Youri Sokolov, Vyacheslav Kulushkin, Claudio Stellato | Stagiaire. Ariane Malka | ©Hubert Amiel

Une production de l’Opéra-Théâtre de Limoges et Feria Musica asbl. En coproduction avec le Sirque de Nexon, Pôle National des Arts du Cirque de Nexon en Limousin | le Festival les Francophonies en Limousin | l’ensemble SILBER SEE (ex-VOCAAL LAB) | Le Maillon, Théâtre de Strasbourg | Le Palais des Beaux-Arts de Charleroi.

Avec le soutien du Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles (Direction générale de la Culture, Service général des arts de la scène, service du cirque) | du Fonds de Création Lyrique | du Centre National du Théâtre | de la Fondation BNP Paribas | de la Loterie Nationale | la Fondation Beaumarchais | la SACD Belgique | Amnesty International France.

Avec l’aide du Centre communautaire de Joli Bois (Woluwé-Saint-Pierre) et Trapèze asbl. Remerciements. Théâtre Wolubilis, Théâtre National de Bruxelles.

http://www.feriamusica.org/daralshaga

En tournée en 17-18 

2018

Teatre Lliure – Barcelona (ES) : du 19 au 21 janvier 2018

Les Treize Arches – Brives (FR) : les 3 et 4 mai 2018